top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurPatricia BESSET-VEZIAT

L’intelligence est un sacré atout ; y compris pour se mettre des bâtons dans les roues !



Assurément l’intelligence au sens où nous l’entendons habituellement (Cf. l'article sur les intelligences multiples) est un sacré avantage ! Mais elle ne suffit pas.

Nous avons tous en tête des exemples d’élèves brillants qui, cependant, ont moins bien réussi que d’autres qui avaient des résultats moins bons.

Parce que le « brillant » est aussi « brillant » pour se mettre des bâtons dans les roues !

Voici 5 tendances qui obèrent les possibilités d’évolution professionnelle, et voici, surtout, les moyens pour les surmonter.


1. Le « brillant » a tendance à surévaluer les intelligences liées au QI et à sous-évaluer les autres formes d’intelligence : - La capacité à se connaître soi-même - La capacité à nouer des liens avec autrui … D’autant plus que petits, nous avons été évalués sur ces types d’intelligences. Le "Brillant" est donc monté sur la première marche du podium et pense que ses capacités intellectuelles lui assureront d’y rester ! (et je sais de quoi je parle !) Mais dans la plupart des entreprises, il faut plus que de l’intelligence « QI » pour évoluer. Leadership, sens politique …

Ce qui peut être mis en œuvre: Vous apprenez facilement ! Alors abordez ces nouvelles compétences avec une démarche constructive. Par exemple, repérez dans votre entourage une personne qui a une de ces compétences, identifiez trois comportements qu’elle met en œuvre et lancez-vous ! A petits pas, toujours à petits pas pour favoriser la réussite .

2. Le « brillant » peut-être frustré par un travail en équipe. Il pige vite ; il place la barre très haut et peut alors avoir du mal à collaborer avec des personnes moins « brillantes ». Il peut également avoir du mal à déléguer : « ça ira tellement mieux et plus vite si je le fais moi-même ». Ce qui peut être mis en œuvre: 1) Ayez de l’indulgence pour vous-même et ce que vous ressentez ; vous en aurez pour les autres. 2) Identifiez ce que les autres peuvent vous apporter, peuvent apporter à l’équipe. Donnez-leur la parole ; vous serez surpris !

3. Pour le « brillant » intelligence entraîne estime et confiance en soi et donc échec entraîne perte d’estime et/ou de confiance. Le « Brillant » peut alors, non seulement se mettre les bâtons dans les roues, mais également éviter les obstacles, les situations où il pourrait être mis en difficulté. Ce qui peut être mis en œuvre: Vous avez su conduire du premier coup ? Vous connaissez des gens qui réussissent tout du premier coup ? Même les super héros Marvel subissent des échecs ! Alors identifiez les personnes qui pourraient vous aider face à cette situation nouvelle ou difficile et demandez-leur une aide et un feedback constructif. Vous développerez votre capacité à nouer des liens et vous apprendrez des personnes inspirantes !

4. Le « Brillant » s’ennuie vite ! Une fois le sujet maîtrisé, il veut passer à autre chose. Je l’entends souvent chez les personnes que j’accompagne ! « Je veux apprendre. Voir d’autres choses ». Ce qui peut obérer certaines réussites ou évolutions professionnelles. Ce qui peut être mis en œuvre: Prenez de la hauteur sur vos activités et acceptez une part d’ennui. Ennui qui peut-être équilibré par des moments d’apprentissage dans la vie pro comme dans la vie perso.

5. Pour le « Brillant » la réflexion à fond est la solution à tout problème. Il peut passer un temps fou à étudier, analyser, réfléchir … et ne laisse pas de place à d’autres alternatives. Ce qui peut être mis en œuvre: Identifiez les moments où la réflexion tourne en rond, où elle n’est pas source de solution. Prenez une inspiration, une pause. Laissez parler l’intuition, la créativité. Pour sortir du cercle vicieux du « Si j’ai un marteau, tout ressemble à un clou ». Et ne vous laissez pas envahir par les pensées négatives. Un bon tuyau : prenez une bonne batte de baseball et tapez un bon coup dans la pensée négative quand elle arrive. La pensée négative n’aide pas ; elle produit juste une double peine : non seulement la pensée négative de résout rien mais elle vous fait perdre votre énergie ; et votre temps !

Alors, où vous reconnaissez-vous ? Et qu’allez-vous mettre en œuvre ?

45 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page