top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurPatricia BESSET-VEZIAT

Manager par la confiance : 4 regles de base – 4 cercles vertueux

Dernière mise à jour : 31 août 2020



Un de mes anciens managers m’a dit un jour : « Patricia les collaborateurs, on les paye pour bosser. On leur dit quoi faire et ils s’exécutent. Il faut arrêter de vous interroger pour leur faciliter le travail. Et surtout ne pas trop en dire !».

Cette remarque a été certainement une de mes motivations (« externes »😉) pour devenir coach ! Merci Monsieur !


Je partage avec vous quelques règles qui me semblent fondamentales sur le management par la confiance. Et vous, qu’avez-vous mis en place ou essayé ?

1) La confiance est réciproque

Nous avons plus confiance dans les personnes qui nous font confiance elles-mêmes. C’est donc un cercle vertueux.


2) La confiance a pour base la transparence

Notre cerveau se méfie de ce qu’il ne connait pas. L’information juste apportée à l’équipe permet de libérer le cerveau des collaborateurs, ouvre une porte aux débats contradictoires source de l’intelligence collective.

Par ailleurs, la culture de la transparence permettra aux membres de l’équipe d’être eux-mêmes transparents : sur leurs faiblesses, leurs craintes, leurs émotions… sans avoir peur de se faire rejeter par le groupe. Ce qui renforce la confiance de l’individu. Et l’empathie pour les autres ! Et par voie de conséquence la cohésion du groupe.


Les outils RH et de développement (coaching/tests/évaluation…) peuvent aider en permettant aux collaborateurs de mieux se connaitre (points forts, points faibles, motivations, valeurs, comportements sous stress….) et de mieux construire leur propre parcours.


3) La confiance se nourrit de l'autonomie

Donner de l’autonomie aux équipes permet de favoriser l’innovation, la responsabilisation et le sentiment de confiance.

La mise en place d’espaces d’expérimentation permet à chacun de s’exprimer en diminuant les risques. Chacun pouvant participer en fonction de ses motivations profondes ; les motivations intrinsèques favorisant l’apprentissage et … l’épanouissement.

4) La confiance est alimentée par la reconnaissance des succès

Notre cerveau a tendance à accorder plus d’importance aux échecs qu’aux succès. Pour contrebalancer cette tendance, il faut prêter attention à reconnaitre les succès, devant l’équipe et à les célébrer. Ce qui renforce la cohésion et la motivation collective !

65 vues0 commentaire

Comments


bottom of page