top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurPatricia BESSET-VEZIAT

L'intelligence interpersonnelle : l'atout du leader et de l'organisateur



Selon Hatch et Gardner (théorie des intelligences multiples), l’intelligence interpersonnelle, dite aussi intelligence sociale, se décline suivant 4 composantes :

-         L’aptitude à organiser des groupes : capacité première du leader ; elle consiste à savoir amorcer et coordonner les efforts d'un réseau d'individus.

-         La capacité à négocier des solutions : talent du médiateur, celui qui permet de prévenir les conflits et/ou de les résoudre.

-         La capacité à établir des relations personnelles : capacité à éprouver de l'empathie et à communiquer. Elle facilite les contacts et les relations harmonieuses.

-         La capacité d'analyse sociale : savoir percevoir les sentiments, les différences de caractère, les motivations, les intentions et les préoccupations des autres et d’agir en conséquence. Quitte à être légèrement manipulateur. Ces personnes sont particulièrement sensibles au langage non-verbal et para-verbal (posture, attitude, clignement des yeux, intonation, débit,..).


Portrait des personnes ayant une intelligence interpersonnelle à haut potentiel :

-         Leur sociabilité et leur forte empathie leur offrent une grande tolérance et un sens aigu de la collaboration. Elles font preuve de flexibilité pour trouver plus aisément le bon compromis et faciliter la négociation.

-         Ce sont des meneurs dont le charisme facilite énormément les échanges, aussi bien dans le domaine professionnel que privé ; leaders-nés, ces personnes sont capables de guider le groupe vers la réalisation de ses buts.

-         Ce sont des personnes avec qui on se plaît, car elles sont émotionnellement stimulantes: elles mettent les gens de bonne humeur.

-         Elles aiment enseigner, transmettre, entrer en relation d’aide, collaborer dans un travail, aider à résoudre des problèmes, diriger une équipe, faire de l'écoute active , établir les valeurs et les règles de vie du groupe. Elles ont besoin des autres pour apprendre.

 Bien entendu, chacun peut se reconnaître sur certaines composantes et pas forcément d'autres. Mais ... ça se travaille !


Conseils pour développer son intelligence interpersonnelle :

-         Travailler en coopération : brainstorming, co-construction …

-         Faire des séances de co-évaluation, critiquer, de façon constructive, les travaux ou les comportements

-         Tenir un journal de bord collectif

-         Transmettre et apprendre avec les autres, encourager les autres dans leur travail

-         Prendre un sujet (conférence, film, article, autre métier…) et en débattre

-         Participer à l’élaboration des valeurs et règles de vie d’une équipe, entreprise…

-         Pratiquer l’écoute active : couper le bavardage mental et écouter VRAIMENT

-         Se mettre en observation pour ne pas supposer, juger les intentions ou émotions des autres. Demander, poser les questions. Dépersonnaliser les actions des autres

-         Explorer les différentes manières de communiquer avec vos interlocuteurs : expressions faciales, postures du corps, gestes, sons, respirations….

-         Se donner du renforcement positif et prendre conscience de son importance

-  Partager ses sentiments

-         S’engager socialement

-         Se faire accompagner par un coach ! J’en connais un bon !


Par quoi commenceriez-vous ? Pensez toujours à la stratégie des petits pas : commencer petit permet d'emmagasiner de l'énergie pour le pas d'après.


Je reviendrai dans un nouvel article pour développer ces conseils.

57 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page